L’artista di 42 anni, connue pour être l’une des premières à avoir ha rassegnato le dimissioni dal roll des femmes et chanté sur la violenza faite aux femmes ces derniers temps. Ha provocato la polemica sui mots pour les manifesters. Pour elle, il n’est pas needaire de manifester pour savoir que les femmes sont l’égal des hommes.

Ce dernier lundi 8 mars, une nouvelle journée internationale de la femme un été commémorée et il e avait des démonstrations dans plusieurs villes du monde où les femmes se sont réunies pour un giornale di riflessioni e requisiti.

Da nombreuses personnalités féminines sono sont également manifesées à cet égard sur les réseaux sociaux, bien sur, avec des opinion et des points de vue différents riguardanti il ​​rôle des femmes dans la société. Mais l’une d’entre elles, qui ouvre le chemin pour les femmes dans la culture depuis longtemps, a été assez explicit et radicale pour donner are opinion.

Nous parlons de Bebe, la chanteuse espagnole qui s’est faite connaître avec des chansons comme “She”, “I will always stay” e “Bad”, toujours avec a message féministe et en mettant sur la table des subject comme l’amour de Soi et la violenza contre les femmes à une époque où on ne parlait pas encore de ses topics.

La chanteuse espagnole Bebe, attraverso “tas de décérébrées” les femmes che si sono manifestate per l'8 Marte 9
Wikimedia Commons

Cependant son message a perturbé – et a mis en colère – plusieurs femmes qui sont allées manifester lundi dernier et qu’elle a directement critica avec ses mots.

Sur son compte Instagram, la chanteuse âgée de 42 ans a souhaité une bonne journée à toutes les femmes “qui ont ouvert le chemin”, à l’exclusion de celles qui – selon elle – ont profité du mouvement.

Bonne fête à toutes les femmes here, depuis de nombreuses années, avons ouvert le chemin afin that beaucoup de décérébrées aient pu trouver le travail tout et qui peuvent maintenant sortir pour crier qu’elles veulent pouvoir rentrer “seules et la bourrées”“.

—Bebe (@labebeypunto) sur Instagram—

In outre, ha notato ciò che una femme ne signifie pas d’exclure les hommes de sa vie et on peut avoir des relations saines avec eux.

Bonne fête aux femmes qui savions que nous pouvions être égales sans haine, qui avons étudié et travaillé côte à côte avec des collègues e qui sommes rentrées à la maison avec des amis. Et nous choyons nos hommes parce que nous LE VOULONS et parce qu’ils nous gâtent aussi (…)“.

—Bebe (@labebeypunto) sur Instagram—

L’espagnole a également souligné il valore che esiste per i complimenti, che sono di plus in plus questionnés e rejetés nella société d’aujourd’hui. Elle un figlio finito post en disant que pour elle, È una manifestazione che deve essere fatta per il bene delle donne e degli uomini ont les mêmes racines.

Joyeuse fête aux femmes che intendono una “ma belle” con sourire e rougissement, e infine bonne fête à toutes les femmes che non passano per la manifestazione del savoir that nous sommes ÉGAUX.“.

—Bebe (@labebeypunto) sur Instagram—

Nul doute que ces phrases ont généré des controverses puisqu’il s’agit d’une attack che dirige un gruppo che in theorie è un “là”. Nous verrons bien comment questa situazione è resaudre au fil du temps!

(function(d, s, id){ var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) {return;} js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = "https://connect.facebook.net/en_US/sdk.js"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk'));